tabbourt.comBibliographie du Maghreb antique et médiéval)

Page spéciale agreg… (soldes

L'inscription de l'Afrique antique au programme de l'Agreg a déclenché une pluie de manuels, maintenant souvent en solde. Une occasion à ne pas laisser passer pour se faire à petit prix une petite bibliothèque sympa et utile.

Survols généraux de l'Afrique romaine à l'occasion  et dans les limites de l'agreg
(l'Afrique, 69-439), avec le même titre :
2005 Bertrandy et Trannoy
2005 Corbier et Griesheimer
2005 Geroudet et  Menard
2005 Ibba et Traina
2006 Prévot, Blaudeau, Voisin, Najar

Un manuel depuis longtemps préparé
2005 Yann le Bohec, Afrique romaine (146 avant J.-C.--439 après J.-C.)
(heureusement plus large que la période  sélectionnée pour l'agreg)
Un autre très bien conçu :
2005 Briand et Hugoniot, Afrique Romaine, 146 av. J.C.-533 ap. J.-C.)

Recueil d'articles de synthèse par des spécialistes de l'Afrique :
2005 Colloque de la Sophau (Poitiers)
Volumes rassemblant des contributions de spécialistes de l'Afrique antique:
2005 Ouvrage collectif dirigé par Mme Cabouret

Approches d'A. Arnaud et six articles majeurs d'autres auteurs :
2005 A. Arnaud

Importante réunion (avec mises à jour)d'articles dispersés et de chapitres nouveaux  du même auteur, qui écrit depuis longtemps sur l'Afrique :
2005 M. Christol, Regards sur l'Afrique romaine

+ voir l'intéressante bibliographie mise sur Internet par la Sophau , ici mise en forme word et structurée en mode plan. + maintenant des suppléments et des articles intégraux tirés d'Antiquités Africaines.

Sans oublier un petit ouvrage , de format très pratique,  un peu plus ancien mais intelligent et bien renseigné sur l'état des questions : Christophe Hugoniot,
Afrique romaine, 2000, coll. Champs U, Flammarion.


IMPORTANT : POINT D'HISTOIRE SANS GÉOGRAPHIE

A noter dans tous ces travaux : une faiblesse généralisée de la cartographie, à trop petite échelle, et avec parfois des imprécisions ou des anachronismes, souvent sans indication utilisable du relief. Le Maghreb n'est pas un pays uniformément plat composé de déserts sableux parcourus par des chameaux faméliques. Le climat, les précipitations, la végétation, et donc les modes de vie humains, varient considérablement du nord au sud et suivant le relief et l'altitude. Nous ne pouvons que conseiller de lire au moins une fois les travaux de géographes (qui souvent d'ailleurs évoquent l'Histoire), notamment :
- Jean Despois,
L'Afrique blanche, I, L'Afrique du Nord, Paris, PUF, éditions 1949, 1964, etc…
- Jean Despois et René Raynal,
Géographie de l'Afrique du Nord-Ouest, Paris, Payot, 1967

Et plus récemment :
Xavier de Planhol,
Les nations du Prophète : Manuel géographique de politique musulmane, 894 p., 1993. Vous y trouverez d'importants chapitres sur le Maghreb, l'Algérie, la Tunisie, le Maroc et la Libye avec des considérations qui vont bien au delà de ce que le titre annonce, et dont certaines sont également utiles pour comprendre un peu mieux l'Antiquité. Ceci sans oublier de vraies cartes thématiques… p. 297-466 : Le Maghreb; p. 299-348 : Les composantes; p. 349-476 : Les constructions; p. 349-366 : La Tunisie; p. 366-404 : Le Maroc; p. 404-454 : L'Algérie; p. 454-476 : La Libye.


Enfin : puisque l'on a sommé naguère les historiens de chanter les bienfaits de la colonisation, consultez un petit dialogue entre Jules Ferry et Clemenceau à la chambre des Députés en 1885. Où l'on découvre que, pour certains, Clémenceau serait un mauvais Français…

Maintenant (juillet 2007), c'est fini, ouf pour vous. Nous espérons que quelques uns d'entre les candidats viendront renforcer pour le futur la cohorte en cours d'amenuisement des africanistes français….

Retour en page d'accueil